Rôle de l’ostéopathie dans la préparation à l’accouchement

Si la grossesse est une période de grands changements aussi bien mécaniques (prise de poids et modification de la posture), hormonaux et émotionnels pour la femme enceinte, l’accouchement est d’autant plus appréhendé. Pour éviter que ce dernier soit long et douloureux, l’ostéopathie apporte des solutions idoines.

Pourquoi les femmes enceintes consultent-elles un ostéopathe ?

Pendant la période de la grossesse, le corps de la femme subit plus d’un bouleversement. Les structures de son organisme sont mises à rudes épreuves. En effet, dans la majorité des cas, les femmes ressentent les symptômes tels que : la douleur au bassin, au coccyx, la perturbation de la colonne vertébrale, la marche en canard, l’incontinence urinaire, etc. Il arrive également que le bébé soit mal positionné parce qu’il n’a pas la place nécessaire dans le ventre de la mère. En dehors du suivi indispensable chez le gynécologue ou la sage-femme, il est souvent recommandé, pour une grossesse sans troubles obstétricaux et surtout pour un accouchement harmonieux et sécuritaire, le suivi ostéopathique comme acte complémentaire. En effet, pendant la grossesse, l’utérus peut se retrouver bloqué ou incliné d’un côté. L’ostéopathe va devoir travailler sur le glissement de l’utérus qui doit pouvoir se mobiliser à droite, à gauche, mais ne pas appuyer et pousser vers le bas. Tout ceci participe au soulagement des lombaires, et les jambes retrouvent leur légèreté.

Quel est le rôle de l’ostéopathe dans le processus d’accouchement ?

L’ostéopathie joue un grand rôle dans le dénouement heureux d’un accouchement. L’ostéopathe a plusieurs missions.

  • La mobilité est une notion très importante en ostéopathie. Cette mobilité du bassin est indispensable pour que la descente du bébé au moment de l’accouchement se déroule dans les conditions les plus optimales possible. L’ostéopathe s’occupe donc de la mobilité du bassin, mais aussi de toutes les structures du corps de la femme enceinte. Il s’assure de la souplesse de l’articulation sacro-iliaque et du coccyx, vérifie si la ceinture pelvienne est capable de s’adapter à l’accouchement pour que le bébé ne bute pas contre une structure rigide (le passage dans le bassin en sera alors facilité), tout ceci dans le but de faciliter une délivrance sans heurts lors de l’accouchement. Ainsi, les soins prodigués par l’ostéopathe constituent une véritable prévention contre la souffrance aussi bien du fœtus que de la mère, et peuvent de ce fait empêcher une éventuelle utilisation de forceps et de ventouse.
  • Pendant la grossesse, la colonne vertébrale de la femme s’ajuste au développement du fœtus en accentuant ses courbures pour maintenir son centre de gravité. Quand cette colonne ne parvient plus à s’ajuster, ceci fait naître des tensions ainsi que des informations nouvelles dans l’organisme. Ces dernières peuvent être à l’origine des contractions de l’utérus avant terme. Dans ce cas, l’ostéopathe joue aussi un rôle important. Il va pratiquer des traitements pour apaiser les tensions, ceci dans le but de permettre au bébé de se placer le mieux possible, afin de s’engager sans contraintes et de naître sans rester bloqué dans le bassin de la mère.

 

Si vous êtes enceinte et que vous recherchez un ostéopathe pour vous préparer sereinement à votre accouchement, consultez notre annuaire de professionnels et prenez rendez-vous sans tarder.

Auteur de l’article : Victoire